0 Menu

The Leotards - Suicide Lover / Runaway Bridge (TNAT000)

$15.00 CAD / Sold Out

*** ÉPUISÉ / SOLD OUT ***

Ce que vous tenez entre vos mains n’est pas une réédition: il s’agit du pressage original du simple qui devait lancer la carrière du groupe québécois The Leotards en octobre 1980. Injustement ignoré au moment de sa sortie, Trésor National corrige enfin le tir et inaugure son catalogue de façon inédite en lançant de nouveau le 45 tours!

The Leotards est essentiellement un duo montréalais formé en 1980 par Yvan Lejeune (basse, chant) & Robert « Bob Side » Côté (guitare, chant). Côté a auparavant fait partie de quelques groupes rock locaux (The Last Experience, The Peace puis le groupe shock rock Moloch) avant de faire la rencontre de Lejeune au sein du groupe progressif Les Vimont Dolls en 1976. Il collabore bientôt en Martinique avec Marius Cultier pour ensuite revenir au pays et rejoindre Lejeune dans le groupe Casino Disco Band en 1979. Le tandem envisage bientôt la création d’une nouvelle formation, The Leotards, et recrute de nouveaux membres : Bernard « Bingo » Deslauriers (batterie, ex-Casino Disco Band) et Robert Lauzon (claviers). Parallèlement, les musiciens accompagnent aussi sur scène le père du bassiste des Leotards, le légendaire chanteur André Lejeune. C’est ce dernier qui facilite le pressage d’un 45 tours sur étiquette Fluo, une division des disques Colibri qu’il dirige, d’abord en anglais (FL-100) puis en français (Je te veux / Le pont; FL-101).

Suicide lover ose avec une singulière histoire de prostitution gaie et d’infiltration policière bâtie sur un véritable vers d’oreille! Runaway bridge rejoint davantage le son de la scène anglo-saxonne et rappelle notamment les influences progressives passées de Côté et Lejeune.

Seule la version anglaise obtient une quelconque diffusion. The Leotards fait la promotion du 45 tours lors de deux passages télévisés aux populaires émissions Et ça tourne ainsi que Jeunesse Express en novembre 1980. L’unique prestation complète du groupe sera ultimement celle organisée pour le lancement du simple à la Roulathèque de Dorion. Comble de malchance, seule la station radio montréalaise CHOM démontre un intérêt pour le 45 tours, demandant à ses auditeurs de trancher entre Suicide lover et une autre nouveauté de la semaine: In the air tonight de Phil Collins. Cette défaite prévisible en janvier 1981 et l’annulation d’une tournée provinciale marquent en quelques sortes la fin du groupe.

Côté et Lejeune ne baissent cependant pas les bras et poursuivent immédiatement sous le nom The Hubcaps avec de nouveaux musiciens, publiant quatre simples et un album sur lequel le groupe revisite Je te veux. En plus d’accompagner de nombreuses vedettes, Côté rejoint ultimement la formation rock’n’roll Johnny Jetblack And The Comeback pour de nombreuses années de performances endiablées.

En 2016, les derniers exemplaires originaux invendus du 45 tours anglophone Fluo furent retrouvées dans les archives de Bob Side et ont permis ce tirage limité à 120 copies pour le Record Store Day 2019.

What you’re holding in your hands is not a reprint: it’s the original pressing of the single which launched the career of the Quebec group, The Leotards in October 1980. Ignored at the time of its release, Trésor National finally corrects this mishap and inaugurates its catalog by releasing this lost gem again.

The Leotards were a Montreal duo formed in 1980 by Yvan Lejeune (bass, vocals) and Robert "Bob Side" Côté (guitar, vocals). Côté had been a member of a few local rock bands (The Last Experience, The Peace, and shock rockers Moloch) before meeting Lejeune in the prog outfit Les Vimont Dolls in 1976. Soon after, he collaborated with Marius Cultier in Martinique before moving back to Quebec and reuniting with Lejeune in Disco Band Casino in 1979. In the meantime, they already have an idea for a new project: The Leotards. They complete their line-up by recruiting Bernard "Bingo" Deslauriers (drums, ex-Casino Disco Band) and Robert Lauzon (keyboards). This band also performed double duty by accompanying their bassist's father, legendary singer, André Lejeune. The latter also facilitates the release of their first 45 on Fluo records, a division of his own label, Colibri. The single was briefly available in english (FL-100) and in french (Je Te Veux / Le Pont; FL -101).

“Suicide Lover” is a daring story of gay prostitution and police infiltration built on a solid hook. “Runaway bridge” leans toward the English scene and is reminiscent of the prog influence of Côté and Lejeune.

Unfortunately, only their English single got any airplay. In November 1980, The Leotards promoted their 45, stopping at popular television shows Et ça tourne and Jeunesse Express. The band's only complete show would showcase their single at Dorion’s Roulathèque. To make matters worse, only Montreal radio station CHOM showed any interest, asking listeners to call in and decide between “Suicide Lover” and another song released the same week: “In the Air Tonight” by Phil Collins. This defeat in January 1981 and the cancellation of a provincial tour in some ways presaged the end of the group.

Côté and Lejeune persisted, however, and reinvented themselves - with new musicians - as The Hubcaps. The Hubcaps released four singles and an album which included a new take on “Je Te Veux”. Backing many well known singers, the duo joined the rock’n’roll band Johnny Jetblack and the Comeback for decades of frenzied performances.

In 2016, the last unsold original copies of the english Fluo single were found in Bob Side’s archives and allowed this limited edition of 120 copies.

Released for the Record Store Day, april 13, 2019

Suicide Lover (Robert Côté, Yvan Lejeune)
Runaway Bridge (Robert Côté, Yvan Lejeune)

Direction Artistique : Sébastien Desrosiers, Victor Simoneau-Helwani.

Recherche : Sébastien Desrosiers, Pascal Pilote.

Impression: Atelier Universel

Éditions Collibri Inc. (1980); Trésor National (2019).